L'absentéisme de longue durée atteint un niveau record dans le secteur du détail en 2015

Jeudi 26 mai 2016 — Une étude menée par SD Worx, le prestataire de services RH, révèle que l'absentéisme a atteint un niveau record dans le secteur du détail en 2015, avec 6,70%. Depuis 2008, ce secteur est confronté à une augmentation progressive de l’absentéisme qui est plus marquée que dans d'autres secteurs. C'est surtout parmi les travailleurs plus âgés que l'absentéisme gagne du terrain: dans la tranche 55+, l’absentéisme de longue durée touche en moyenne 10% de l'effectif total (une absence ininterrompue d'une durée comprise entre 1 mois et 1 an). Dans le but d'aider ses clients à apporter à l'avenir une réponse adéquate à cette problématique, SD Worx conçoit actuellement un modèle prédictif. Les analyses générées par ce modèle permettront d'anticiper les pics d'absentéisme. 

Une progression constante dans le secteur du détail depuis 2008

Depuis 2008, l'absentéisme total dans le secteur du détail bat chaque année tous les records : de 5,03% en 2008 à 6,70% en 2015. Sur 100 heures prestées, le travailleur actif dans le détail est absent 6,7% du temps en moyenne pour cause de maladie. L’absentéisme frappe tous les secteurs, à telle enseigne que l'année 2015 a également battu le record d'absentéisme total (de courte et longue durée) avec 5,41%. Le secteur du détail arrive cependant en tête de liste pour un phénomène qui s'explique par l'accroissement constant de la pression au travail, l'accumulation du stress, un équilibre vie privée/professionnelle plus difficile à instaurer, le contexte économique actuel et le recul de l'âge de la retraite. L'étude de SD Worx révèle que ce sont surtout les grandes chaînes qui sont confrontées à l'absentéisme.

Chez les 55+, l'absentéisme de longue durée dépasse les 10%

En termes d'âge, l'étude révèle que les jeunes travailleurs sont davantage frappés par des absences de courte durée (moins d'un mois d'incapacité de travail ininterrompue) que leurs aînés. À l'inverse, ces derniers sont davantage absents pendant une longue durée, leur incapacité de travail s'expliquant par des pathologies graves telles que les dorsalgies et la dépression. Vu que la carrière moyenne s'allonge, la gestion proactive de l'absentéisme deviendra un défi majeur pour chaque entreprise.

Le modèle prédictif de SD Worx

Néanmoins, de nombreuses entreprises prennent déjà des initiatives positives pour prévenir l'absentéisme. L’absentéisme est souvent perçu négativement dans les entreprises, alors qu'une analyse approfondie de cette réalité fournit des éclairages inattendus et permet de mieux cerner le cœur du problème. Les entreprises qui maîtrisent cette problématique peuvent s'attaquer à la 'culture de l'absentéisme' et coacher leurs managers.

« Chez SD Worx, nous sommes en train de développer un modèle prédicatif permettant de cartographier l'absentéisme. Avant d'agir, il est essentiel de disposer d'un maximum d'informations. Si l'on parvient à anticiper un pic d'absentéisme, nous pourrons aider le client à intervenir proactivement. Souvent, ces pics se manifestent dans certains points de vente, et il faut donc réagir sans délai. Cette approche préventive peut être très efficace, comme on a déjà pu l'observer dans la gestion de l'absentéisme dans plusieurs grandes enseignes », explique Peter Van Ostaeyen, responsable du secteur Retail chez SD Worx.

A propos de SD Worx

SD Worx offre un service complet dans le domaine du payroll, des RH et du Tax & Legal en Europe, aux Etats-Unis et au Canada. Plus de 2.700 collaborateurs servent plus de 60.000 clients des secteurs privés et public, allant de PME à de grandes organisations. Les services offerts vont du calcul et de l’administration des salaires aux formations, recherche RH, consultance sociojuridique, fiscale et RH, implémentation de progiciels spécialisés pour les services au personnel et soutien sur place.

SD Worx calcule chaque mois plus de 2,35 million de salaires et a des bureaux en Allemagne, en Belgique, en France, au Luxembourg et aux Pays-Bas. SD Worx est co-fondateur de la Payroll Services Alliance, qui assure le calcul de 31 millions de salaires à travers le monde.

Plus d'informations sur www.sdworx.com