Grâce au taxshift, 25% d'entreprises en plus engagent un premier travailleur

Lundi 4 juillet 2016 — Depuis l'entrée en vigueur du taxshift, 25% de jeunes entreprises en plus ont engagé pour la première fois un travailleur par rapport à la même période en 2015. Voilà ce que révèlent les chiffres du prestataire de services RH SD Worx. Grâce au taxshift, les entreprises sont désormais exemptées de cotisations patronales de base lors de leur première embauche. Avec une augmentation de 25% du nombre d'entreprises qui engagent un premier collaborateur, cette mesure porte manifestement ses fruits. 

Comme le révèle l'étude de SD Worx, les mesures 'taxshift' créent un climat favorable à l'embauche d'un premier travailleur par les jeunes entreprises. En 2016, on a en effet enregistré une augmentation de 25% du nombre de starters ayant engagé un premier travailleur, et ce par rapport à la même période en 2015.

Marie-Caroline Mathelot, Directeur Business Development pour la Wallonie chez SD Worx: « Voilà une bonne nouvelle pour l'économie belge, car les incitants mis en place par le gouvernement ont généré une vague de nouvelles embauches. Les jeunes entreprises se sentent davantage en sécurité et osent davantage franchir le pas de la première embauche. On remarque toutefois que la plupart des dirigeants de starters ont connaissance du taxshift, mais n'en connaissent pas toujours les modalités et avantages concrets. Quand nous leur détaillons ces avantages, la surprise est grande. Dans ce domaine aussi, il est essentiel d'être bien informé. »

Pieterjan Muller, administrateur de kampadmin.be, témoigne: « Je connaissais l'existence du taxshift, mais je ne savais pas exactement ce qu'impliquaient ces mesures. Je me suis informé auprès de SD Worx et j'ai découvert que les avantages sont encore plus substantiels que je l'imaginais. Ils m'ont incité à recruter un premier travailleur. Avant, je faisais appel à des free-lance, mais il est désormais plus avantageux pour kampadmin.be de pouvoir compter sur un collaborateur fixe. Grâce à ce coup de pouce de l'État, j'envisage même d'engager prochainement d'autres collaborateurs, pour nous spécialiser encore davantage. »

Le taxshift en bref

Concrètement, en vertu du taxshift, toute entreprise qui engage un premier travailleur bénéficie depuis le 1er janvier 2016 de l'exemption presque intégrale de sa cotisation patronale (de base). Cette exemption s'applique à toute la durée du contrat de travail, et elle est donc en principe de durée indéterminée. Elle s'applique aux embauches intervenant entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020. Au cours de ces cinq années, l'avantage peut être 'activé' par toute entreprise qui engage un premier travailleur. L'application de l'exemption se prolonge toutefois au-delà de 2020, car elle s'applique à toute la durée de la relation de travail entre l'entreprise et ce premier travailleur.

À propos de SD Worx

SD Worx offre un service complet dans le domaine du Payroll, des RH et du Tax & Legal en Europe, aux Etats-Unis et au Canada. Plus de 3.600 collaborateurs servent plus de 60.000 clients des secteurs privé et public, allant de PME à de grandes organisations. Les services offerts vont du calcul et de l’administration des salaires aux formations, recherche RH, consultance sociojuridique, fiscale et RH, implémentation de progiciels spécialisés pour les services au personnel et soutien sur place.

SD Worx calcule chaque mois 4,15 million de salaires et a des bureaux en Belgique (HQ), en Allemagne, à l’Autriche, en France, en Irlande, au Luxembourg, au Maurice, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse. SD Worx est co-fondateur de la Payroll Services Alliance, qui assure le calcul de 31 millions de salaires à travers le monde.

Plus d'informations sur www.sdworx.com